Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La convention collective du secteur du BTP, pas une mince affaire !

 

Deux nouvelles conventions collectives des ouvriers du bâtiment, l’une pour les entreprises jusqu’à 10 salariés, l’autre pour les entreprises de plus de 10 salariés, étaient entrées en vigueur le 1er juillet 2018. Or, par un arrêt du 10 janvier 2019, la cour d’appel de Paris a suspendu les effets de ces nouvelles conventions collectives. Résultat : elles n’ont à ce jour plus de validité juridique, et c’est donc l’ancienne convention de 1990 qui revient au goût du jour.

Or, cette convention de 1990 est doublement défavorable aux employeurs, puisque cet abattement de 10 % n’existait pas, et que les frais professionnels devaient être intégrés au salaire brut des salariés. Si ces nouvelles conventions collectives n’étaient pas validées, ce serait, très clairement, pour les entreprises du BTP, une régression sociale.

A cela s’ajoute la polémique sur les prix du carburant, puisque le Gouvernement considérait, comme indiqué plus haut, que les entreprises du BTP ont une niche fiscale et sociale avec cet abattement de 10 % et « qu’en plus », elles ne voulaient pas d’augmentation du prix du carburant….

 

Pour Jean-Michel Laidin : « Faites en sorte que ces conventions collectives soient définitivement validées, et laissez les entrepreneurs travailler en paix ! »

 

Malgré cela, l'apprentissage reprend des couleurs ! Visionnez l'article !

 

Nous suivre :

Facebook - Linkedin - Twitter

Nous contacter

Tag(s) : #Actualités sociales

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :