Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Investir dans une grue de chantier : que des avantages !

Investir dans une grue de chantier : que des avantages !

 

Investir dans une petite grue de chantier plutôt que dans un tracteur téléscopique, c’est sans aucun doute le bon choix pour une entreprise du bâtiment. Démonstration par Jean-Michel Laidin, expert-comptable associé chez FIMECO Walter France.


Le premier avantage réside dans la publicité qui en résulte automatiquement. En région, lorsque qu’une entreprise du bâtiment utilise une grue sur un chantier, celle-ci se voit de partout. Dans un environnement rural, on parle spontanément positivement d’une entreprise qui détient un tel matériel.

Un facteur de sécurité important

Une grue ou une mini-grue de chantier offre des facilités de manutention appréciables. Elle se manipule avec une télécommande, elle tourne à 360 degrés, son bras permet de coulisser le plateau en avant ou en arrière ; on en fait ce que l’on veut. Au final : moins de manutention, donc moins d’exposition aux risques. Les organismes maladie ont bien compris l’intérêt de cette sécurité sur chantier. Certains organisent même des concours pour promouvoir ce type de démarche ; les entreprises de bâtiment finalistes de leur région bénéficient d’un écho favorable dans la presse et sur le marché.

Des gains de productivité évidents

Les ouvriers n’ont plus à monter ou à descendre, c’est la grue qui leur amène les matériaux. Les chantiers avancent plus vite.

L’accès à de plus gros chantiers

Cet investissement dans une grue ou une mini-grue de chantier a un autre avantage. Il permet de couvrir de plus grandes surfaces de charpente et de couverture et en conséquence d’avoir accès à des chantiers plus importants. Ceux-ci sont par nature plus rentables : les équipes y restent 3 ou 4 semaines et le matériel reste sur place.

Un argument pour recruter

Un autre bénéfice non négligeable est l’attrait qu’exercent les entreprises qui ont à disposition ce type de matériel sur les ouvriers, surtout dans un contexte où il est difficile de trouver et de fidéliser la main-d’œuvre. Les salariés candidats se bousculent au portillon de ces entreprises qui ont su investir, car ils apprécient ces conditions de travail moins pénibles et plus sécurisantes. Les entreprises, non seulement, ont plus de facilité à embaucher, mais en plus elles peuvent embaucher les meilleurs.

 

 

Des efforts financiers à consentir

Certes, acheter une grue ou une mini-grue de chantier représente un investissement supérieur à l’achat d’un tracteur télescopique. Mais une différence de 20 à 30 % ne vaut-elle pas la peine en comparaison des bénéfices que le chef d’entreprise en retire ?

Un choix stratégique et de l’ambition à bon escient

On en revient toujours à la stratégie. Le patron d’une entreprise de bâtiment doit faire l’analyse de son activité actuelle, et définir ses objectifs, où il veut aller. S’il veut grossir, comment ? En élargissant son champ d’activité ? En attaquant de plus gros chantiers ? En étendant sa zone géographique d’intervention ? Force est de constater que de nombreux petits entrepreneurs, peut-être, manquent d’ambition. Et c’est dommage. Car avoir une stratégie adaptée et investir à bon escient est toujours payant.

Un cercle vertueux

On peut, certes, investir dans une grue neuve, avec un effort financier plus important que pour un tracteur télescopique ; mais on peut aussi investir dans une petite grue de chantier d’occasion.

Dans tous les cas, cet investissement engendrera un cercle vertueux : des chantiers plus gros, donc plus rentables, qui assurent un premier retour sur investissement. L’attraction de bons ouvriers, plus efficaces et plus fiables, qui assurent un deuxième retour sur investissement.

Soyez entreprenants ! Et votre expert-comptable sera là pour vous accompagner et sécuriser vos choix.

 

La caisse maladie peut vous aider pour vos investissements, renseignez-vous en lisant notre article !

 

Nous suivre :

Facebook - Linkedin - Twitter
Nous contacter

 

Tag(s) : #Bon à savoir

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :