Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AIDES Région NOUVELLE-AQUITAINE : 

CONSTRUCTION :

  • CHARENTE : « Restauration du patrimoine historique protégé et du patrimoine protégé privé » : subvention de 15 à 20% des travaux plafonné de 180 à 300 Ke : cliquez-ici,
  •  

GENERAL :

  • Covid 19 - Fonds d'urgence entreprises et associations : le volet 2 régional, jusqu’à 40 Ke, selon l’effectif, pour les associations et entreprises cliquez-ici. ATTENTION : date de fin de dépôt des dossiers : 31 janvier 2021,
     
  • FOND Régional de Garantie Nouvelle-Aquitaine :  garantie des prêts bancaires PME jusqu’à 70% du prêt cliquez-ici,
     
  • Aide à la reprise/transmission de TPE : pour, selon, des personnes physiques ou morales reprenant une entreprise ou ayant le souhait de transmettre leur activité (cédants âgés de plus de 55 ans et plus), et des montants allant au maximum de 10 à 55 Ke :  cliquez-ici,
     
  • Aide à la création de TPE : 4 K€ << 10 K€ pour des 
  1. personnes éloignées de l’emploi, 
  2. jeunes < 30 ans, 
  3. salariés qui créent leur emploi à temps plein,
  4. Cliquez-ici
     
  • Aide au développement de TPE : 50% des coûts liés au projet, 10 Ke pour une aide à la stratégie, 60 Ke pour une aide à l’investissement, 40 Ke pour une aide au recrutement, lié à la création, la reprise-transmission d'entreprise, et le développement des TPE > 1 an, par l'investissement stratégique et innovant cliquez-ici,
     
  • Prêts Croissances PE : prêts participatifs 10 << 50Ke, durée de 5 ans dont 1 an de différé pour des PME 3 << 50 salariés, < 3 ans cliquez-ici,
     
  • Prêt RESISTANCE : Prêt = fonds propres et quasi fonds, à taux zéro sur la part Région, 10 << 300 Ke sur 6 ans, dont 2 ans de différé, avec partenaires bancaires : cliquez-ici,
     
  • Restructuration financière des entreprises fragilisées : prêt public de 5 ans avec possibilité de rééchelonnement et 2 ans de différé pour toute entreprise en difficulté, au côté des banques et actionnaires : cliquez-ici,

 

AIDES région ILE DE FRANCE :

CONSTRUCTION :

 

  • « Logement locatif intermédiaire (LLI) » : aide de 5 % maximum de la dépense HT liée aux travaux et honoraires dans la limite d’un plafond de subvention de 5 K€ par logement, avec possibilité de primes pour les projets particulièrement performants sur le plan énergétique, qui recourent à l'éco-construction ou à la végétalisation : cliquez-ici,
     
  • « Soutien à la production de résidences pour jeunes, apprentis et étudiants » : aide de 20 % max. de la dépense subventionnable, aide plafonnée à 12 K€ par place pour les programmes conventionnés en PLAI, 8 K€ par place pour ceux en PLUS, 4,6 K€ par place pour ceux en PLS : cliquez-ici,
     
  • « Soutien à la production de logements locatifs sociaux, très sociaux et intermédiaire » : subvention en % du coût pour la construction de logements familiaux agréés en PLS, PLUS, PLAI, ou Anah très social, foyers (résidences sociales, maisons-relais, pensions de famille) financés en PLAI, non dédiés à un public spécifique : cliquez-ici,
     
  • « Aide à la restauration et à l’aménagement des maisons d’artistes remarquables » : aide de 40% maximum des dépenses de travaux de restauration du bâtiment (clos et couvert), de mesures d’urgence, d’aménagements intérieurs et extérieurs. Aide plafonnée à 500 K€ : cliquez-ici,
     
  • « Aide à la restauration du patrimoine immobilier protégé » : aide de 20% maximum des dépenses de travaux et des honoraires de maîtrise d’œuvre (hors études préalables)pour les immeubles inscrits et de 30 % maximum pour les immeubles classés. Le montant des dépenses éligibles est plafonné à 1 M€. Pour les opérations faisant l’objet de plusieurs tranches, le montant est plafonné à 1 M€ par tranche de travaux : cliquez-ici,
     
  • « Construction, rénovation, aménagement de lieux de spectacle vivant ou d'enseignements artistiques » : aide de 30% maximum du montant des travaux de construction neuve ou d’extension d’un bâti existant des lieux dédiés aux pratiques culturelles et artistiques, des travaux de restructuration lourde ou de rénovation d’un bâti existant ou des travaux d’aménagement de locaux existants, plafonnées à 6,5M€ : cliquez-ici,
     
  • « Aide à la construction, la restauration, l’aménagement des musées et la numérisation des collections » : aide de 40 % maximum des travaux et des honoraires de maîtrise d’œuvre (hors études préalables), aide plafonnée à 1 M€ et 30 % maximum des dépenses de numérisation des collections (coût d’acquisition du logiciel et des prestations de numérisation et d’indexation), aide plafonnée à 30 K€ : cliquez-ici,
     
  • « Investissement culturel - Aide aux travaux et à l'acquisition d'équipements » : subvention d'un maximum de 30% des dépenses de construction et de restructuration des équipements culturels suivants : enseignement artistique (conservatoires agrées par le ministère de la culture), spectacle vivant (lieux de répétition, de formation et de diffusion du spectacle vivant, lieux labellisés par le ministère de la culture), arts plastiques (centres d'art, espace collectifs de travail, ateliers), livre et lecture (bibliothèques, médiathèques et lieux de vie littéraire), cinémas classés art et essai, mais aussi pour l'acquisition d'équipements. Avec un plafond de dépenses de 6,5 Me pour les travaux et 1 Me pour l'équipement : cliquez-ici,
     
  • « Soutien à la restauration et à l’aménagement du patrimoine labellisé d’intérêt régional » : aide jusqu'à 30 % du coût des travaux et des honoraires de maîtrise d’œuvre. Aide plafonnée à 500 K€ : cliquez-ici,
     
  • « Réhabilitation du patrimoine bâti rural agricole » : aide de 70% du montant HT des études pré-opérationnelles (montant maximum subvention : 5 K€) et à hauteur de 40% du montant HT des investissements liés aux travaux de réhabilitation (montant maximum subvention 90 K€) pour les entreprises agricoles réhabilitant leur patrimoine bâti pour loger des salariés agricoles, des apprentis ou des employés saisonniers, mais aussi plus largement des salariés du commerce ou de l’artisanat : cliquez-ici,
     
  • « Construction de chaufferies biomasse » : de 30 à 70% de subvention selon les projets : cliquez-ici,

 

 

GENERAL :

  • croissance TPE : sur 5 ans, entreprises franciliennes > 3 ans, de 3 << 50 salariés, pour des investissements matériels et immatériels, ou augmentation de BFR, de 10 << 50 Kecliquez-ici,
     
  • Rebond : à taux 0, de 7 ans dont 2 de différés, accessible à 100 % en ligne sur le site Bpifrance : entreprises franciliennes fragilisées, de 10 << 300 Ke, renfort de trésorerie des TPE et PME : cliquez-ici,
     
  • Fonds résilience : avance remboursable 3 K€ << 100 K€, à taux zéro sur max. 6 ans avec différé possible de 2 ans, pour les TPE et PME : cliquez-ici
     
  • Fond régional de garantie : existe depuis longtemps mais pas nécessairement connu : il vise à limiter le montant de la caution solidaire du dirigeant de PME demandée par la banque, en intervention conjointe avec Bpifrance, il permet de co-garantir les prêts bancaires jusqu'à 70 % : cliquez-ici,

 

Tag(s) : #Bon à savoir

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :