Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stage à l’installation : facultatif, mais à suivre absolument !

Le SPI, ou Stage de Préparation à l’Installation, qui était obligatoire pour tous les artisans, ne l’est plus depuis le 24 mai 2019. Et pourtant, les futurs artisans ont tout intérêt à s’y inscrire.

Commentaires par Jean-Michel Laidin, associé Fimeco Walter France.

Créé en 1982, le stage de préparation à l’installation était obligatoire pour tous les artisans qui souhaitaient s’installer. Suivre les 30 heures de formation était un préalable à l’inscription à la Chambre des métiers, qui avait le monopole pour dispenser ce SPI.
 

Vous avez dit simplification ?

La loi Pacte, qui a, entre autres, pour objectif de simplifier la vie des entreprises, a  supprimé cette obligation. Cette suppression était soi-disant justifiée par la durée du stage : 30 heures, ressentie comme longue, et son coût : entre 200 et 400 euros, non négligeable selon certains pour des créateurs d’entreprise.

Et pourtant, le programme est parfaitement adapté aux artisans : l’entreprise artisanale et son environnement, le marché du BTP, comment facturer, notions de responsabilité du chef d’entreprise, les différents statuts juridiques, les règles spécifiques du bâtiment en matière de TVA, le statut social des TNS, la couverture sociale. Et surtout la gestion d’entreprise : comprendre un compte de résultat, la notion de marge, la marge brute, comment établir un prix pour être rentable, etc.

De plus, des statistiques démontrent que les entreprises des artisans ayant suivi ce stage sont plus pérennes que celles de ceux qui ne l’ont pas suivi.
 

 

Un risque de contre-effet

L’objectif n’est pas de créer une entreprise, mais de faire en sorte que celle-ci soit pérenne et rentable. La maîtrise de tous ces thèmes est absolument indispensable pour assumer pleinement son rôle de chef d’entreprise. Le risque est de voir apparaître des artisans qui ne sont pas suffisamment armés pour devenir des entrepreneurs performants, responsables et bons gestionnaires.
 

Inscrivez-vous à ce stage

Notre conseil : pour tous les artisans qui envisagent de s’installer ou qui viennent de s’installer, il convient de s’inscrire sans plus attendre, volontairement, à ce stage. La durée est très raisonnable – moins d’une semaine – et le coût réellement modique (200 euros depuis la loi Pacte), par rapport aux catastrophes que cela peut éviter, ou à l’inverse aux gains d’organisation et de productivité, donc de marge, donc de revenus, qu’il peut générer !

 

Découvrez comment être rentable pour une entreprise de BTP.

 

Nous suivre :

Facebook - Linkedin - Twitter

Nous contacter

 

Tag(s) : #Bon à savoir

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :